EGLISE DE DIEU Agapè Internationale

LA GLOIRE DE L’ETERNEL

etude

L’ère de l’Antichrist. Précis des événements de la fin prochaine.

Fin des temps – Enlèvement

Envoyer à un ami

Article de apostasy.webvena.com.

Source http://apostasy.webvena.com/antichrist.html

« Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.

Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. C’est à quoi il vous a appelés par notre Evangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre. Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole ! » (2 Thessaloniciens).

Selon la Bible, l’Antichrist doit paraître (1 Jean 2 : 18). C’est lui qui conduira l’assaut final de Satan contre Christ et les saints, juste avant le retour physique de Jésus-Christ sur la terre, pour y établir Son Royaume millénaire.

Paul appelle l’Antichrist « l’homme du péché » et « le fils de la perdition » (2 Thes. 2 : 3). D’autres termes sont employés dans la Bible : « La bête qui monte de la mer  » (Apoc. 13 : 1), « la bête écarlate » (Apoc. 17 : 3), ou la « bête » (Apoc. 17 : 8, 16 ; 19 : 19-20 ; 20 : 10).

Les signes de la venue de l’Antichrist.

L’apparition de l’Antichrist ne se fera pas sans que nous en soyons avertis. Plusieurs signes annonceront sa venue et son apparition. Au moins trois événements doivent se produire avant sa manifestation sur la terre :

  • « Le mystère de l’iniquité, » qui agit déjà dans le monde. Il doit s’intensifier (2 Thessaloniciens 2 : 7).
  • L’apostasie (2 Thessaloniciens 2 : 3).
  • La « disparition » de celui, et de ce qui le retient encore (2 Thessaloniciens 2 : 7).

Le mystère de l’iniquité.

C’est l’activité secrète des puissances des ténèbres dans le monde entier. Cette activité s’intensifiera, jusqu’à atteindre son maximum. Tout ce que la Bible considère comme sacré sera ridiculisé et rejeté. L’esprit de rébellion prévaudra et l’iniquité grandira, au point que l’amour du plus grand nombre diminuera (Matthieu 24 : 10-12). Toutefois, un reste fidèle demeurera loyal à la foi apostolique qui nous a été révélée par le Nouveau Testament (Matthieu 24 : 13 ; 25 : 10 ; Luc 18 : 7). Grâce à ces fidèles, l’Eglise restera une Eglise combattante, qui continuera à manier l’épée de l’Esprit, jusqu’au moment où elle sera enlevée hors du monde.

L’apostasie.

Le mot grec « apostasia » signifie « le fait de s’écarter de, de chuter » (2 Thessaloniciens 2 : 3), ou encore « d’abandonner, de se rebeller. » Cette apostasie doit se produire à la fin des temps. Des multitudes de « Chrétiens, » au sein de l’Eglise professante, abandonneront la vérité biblique.

  • L’apôtre Paul ainsi que Jésus-Christ, ont dépeint la triste condition de la plus grande partie de l’Eglise visible à l’approche de la fin des temps, sur les plans moral, spirituel et doctrinal (Matthieu 24 : 5, 10, 24 ; 1 Timothée 4 : 1 ; 2 Timothée 4 : 3-4). Paul, en particulier, insiste sur le fait que, dans les derniers jours, les églises seront envahies par des éléments impies.
  • Cette apostasie dans l’Eglise aura deux dimensions : une dimension personnelle, et une dimension collective. Les apostats pourront proclamer la vraie doctrine et les vrais enseignements du Nouveau Testament, mais ils abandonneront les exigences morales de Dieu (Esaïe 29 : 13 ; Matthieu 23 : 25-28). Beaucoup d’églises tolèreront presque n’importe quoi, en échange de la croissance numérique, de l’argent, de la réussite et de la reconnaissance sociale. L’Evangile de la Croix, ainsi que son appel à souffrir le rejet de la part du monde (Philippiens 1 : 29), à dénoncer radicalement au péché, à se sacrifier pour le Royaume de Dieu, et à se renier soi-même, cet Evangile se fera de plus en plus rare (Matthieu 24 : 12 ; 2 Timothée 3 : 1-5 ; 4 : 3).
  • L’Histoire de l’Eglise, ainsi que l’apostasie annoncée pour la fin des temps, constituent des avertissements pour tous les Chrétiens, pour qu’ils ne considèrent pas comme acquise la progression continuelle du Royaume de Dieu sur la terre, jusqu’aux derniers temps. A un moment donné de l’Histoire de l’Eglise, la rébellion contre Dieu et Sa Parole prendront des proportions inégalées et stupéfiantes. Le Jour du Seigneur sera celui de la colère de Dieu sur tous ceux qui rejetteront Sa Vérité (1 Thessaloniciens 5 : 2-9).
  • Toutefois, le Royaume de Dieu et Sa justice remporteront un triomphe final. Mais ce triomphe ne résultera pas du succès grandissant de l’Eglise professante, mais de l’intervention finale de Dieu, qui déversera brusquement sur le monde un juste jugement (Apocalypse 19 à 22).

La « disparition » de ce qui retient l’Antichrist.

Il doit se produire un événement capital et décisif, avant la révélation de « l’homme du péché » et le début du « Jour du Seigneur » et de la Tribulation (2 Thessaloniciens 2 : 2-3). Cet événement, c’est la « disparition » de « quelqu’un, » et de « quelque chose, » qui retiennent encore le mystère de l’iniquité et l’homme du péché. « Retenir » signifie aussi « faire obstruction, empêcher, freiner. » Lorsque ce qui retient l’homme du péché aura disparu, ce sera le commencement du Jour du Seigneur (2 : 6-7).

  • « Celui qui le retient » concerne sans doute le Saint-Esprit, qui seul possède la puissance de retenir l’iniquité, l’homme de péché et Satan (2 Thes. 2 : 9). En grec, « celui » est un article personnel masculin (« celui » qui le retient). Ce même passage parle aussi de « ce qui le retient, » un article neutre. Il faut savoir qu’en Grec le mot « esprit » peut s’écrire à la fois au masculin et au neutre.
  • Au commencement des dernières sept années de la Tribulation, le Saint-Esprit « disparaîtra. » Cela ne signifie pas qu’Il disparaîtra complètement du monde, mais cela veut dire que Son influence cessera de s’exercer pour restreindre l’activité de l’iniquité et de l’Antichrist. Toutes les barrières qui freinent actuellement le développement du péché seront ôtées, et la rébellion satanique pourra pleinement se répandre. Toutefois, le Saint-Esprit sera toujours présent sur la terre pour convaincre les hommes de péché, les convertir à Christ, et les revêtir de puissance (Apoc. 7 : 9, 14 ; 11 : 1-11 ; 14 : 6-7).
  • La disparition du Saint-Esprit permettra à l’homme du péché de se manifester sur la scène mondiale (2 Thessaloniciens 2 : 3-4). Dieu enverra un esprit d’égarement et une puissance de mensonge sur tous ceux qui refuseront d’aimer la vérité. Ils accepteront les prétentions de l’Antichrist. La société humaine dégénérera alors, et tombera dans des profondeurs extrêmes de dépravation.
  • L’influence sanctifiante du Saint-Esprit s’exerce surtout par l’intermédiaire de l’Eglise, qui est le temple du Saint-Esprit (1 Cor. 3 : 16 ; 6 : 19). Par conséquent, beaucoup interprètent la disparition du Saint-Esprit comme une indication claire que l’Enlèvement de l’Eglise se produira à ce moment-là. Christ reviendra chercher tous ceux qui Lui appartiennent pour les enlever de la terre et les faire échapper à la colère divine qui vient sur le monde (1 Thes. 1 : 10). Cela se produira au début du Jour du Seigneur, au moment où l’homme du péché sera révélé.
  • Certains pensent aussi que « ce qui le retient » (verset 6) fait référence à la présence et à l’action du Saint-Esprit, alors que « celui qui le retient » fait référence au Corps de Christ, à l’Eglise qui doit être enlevée à la rencontre de Christ dans les airs, afin d’être pour toujours avec le Seigneur (1 Thes. 4 : 17).

Les activités de l’Antichrist.

Au commencement du Jour du Seigneur, l’homme du péché sera révélé. Ce sera un dirigeant mondial qui fera une alliance de sept ans avec Israël, avant la fin des temps.

  • La véritable identité de l’Antichrist sera confirmée trois ans et demi après le début de la Tribulation, lorsqu’il violera l’alliance conclue avec Israël, se déclarera dirigeant du monde, se proclamera lui-même Dieu, profanera le Temple de Jérusalem, interdira le culte rendu au Seigneur, et dévastera la terre d’Israël.
  • Après s’être déclaré Dieu, il persécutera cruellement ceux qui seront restés fidèles à Dieu et à Christ (Apoc. 11 : 6-7 ; 13 : 7, 15-18). Il exigera qu’on l’adore, en particulier dans un grand temple qu’il utilisera comme le centre de ses proclamations. D’autres êtres humains ont convoité cette position depuis le début de la création.
  • L’homme du péché manifestera la puissance de Satan par de grands signes, prodiges et miracles, afin de propager l’erreur et le mensonge (2 Thes. 2 : 9). Ces « miracles mensongers » seront toutefois de véritables miracles surnaturels, mais qui séduiront les gens et les pousseront à accepter des mensonges. Il est possible que ces démonstrations de puissance soient retransmises à la télévision dans le monde entier. Des millions d’hommes seront impressionnés, séduits, et convaincus par la puissance de séduction de cet homme persuasif et populaire, parce qu’ils ne possèderont pas un amour profond pour la vérité de la Parole de Dieu (2 : 9-12). Les paroles de Paul (2 Thes. 2 : 9) et de Jésus (Matthieu 24 : 24) sont des avertissements pour les Chrétiens, qui ne doivent pas considérer tout ce qui est miraculeux comme venant de Dieu. Ceux qui semblent produire des manifestations de l’Esprit (1 Cor. 12 : 7-19), ou proposer des expériences spirituelles divines, doivent néanmoins les confirmer dans leur vie personnelle, par un témoignage fidèle à Dieu et à l’Ecriture.

La défaite finale de l’Antichrist.

A la fin de la Tribulation, Satan rassemblera de nombreuses nations à Harmaguédon, sous la direction de l’Antichrist, pour faire la guerre à Dieu et à Son peuple, dans une bataille qui impliquera le monde entier. Quand cette bataille se produira, Christ reviendra sur la terre, et interviendra surnaturellement pour détruire l’Antichrist, ses armées, et tous ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile. Satan sera alors lié pendant mille ans et Christ instaurera son règne millénaire sur la terre.

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ilyasse123 |
Partageons Christ |
koki |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNION DES EVANGELISTES INTE...
| bornagain
| وَلْ...